Profil

Chetan Phull

Avocat adjoint, Droit de la confidentialité des données et de la cybersécurité

Deloitte Cabinet d’avocats S.E.N.C.R.L./s.r.l.

Chetan Phull

Chetan Phull pratique le droit de la technologie au sein du groupe Droit de la confidentialité des données et de la cybersécurité de Deloitte Legal, Cabinet d’avocats. Il possède l’accréditation de Certified Information Privacy Professional (Canada et États-Unis).

Avant de se joindre à Deloitte Legal, M. Phull était l’avocat principal du cabinet Smartblock Law P.C., où il a travaillé sur des questions de pointe concernant la protection de la vie privée, la chaîne de blocs, les logiciels-services et les plateformes-services, les différends autour d’actifs virtuels et la réglementation des technologies financières.

L’expérience de M. Phull porte aussi sur le règlement de litiges, en pratique privée et en entreprise pour une institution financière, et il couvre des problèmes liés aux technologies, à la conformité réglementaire et à l’assurance. Son expérience dans ce domaine comprend des procès, des requêtes, des motions et des appels, pour des litiges pouvant atteindre 40 millions de dollars.

Avant d’entreprendre sa carrière dans le domaine juridique, M. Phull a travaillé comme greffier à la cour d’appel de la Nouvelle-Écosse. Il est titulaire d’un doctorat en jurisprudence (J.D.) de l’Université Queen’s et d’une maîtrise en droit de la University College London (UCL). Il détient en outre un baccalauréat en musique de l’Université de Toronto.

Publications et conférences

M. Phull est l’auteur du livre Big Data Law in Canada, un ouvrage de 11 chapitres qui examine rigoureusement de quelle manière différents domaines du droit affectent les entreprises axées sur les données.

Il a également rédigé plusieurs compilations et articles sur la réglementation de la chaîne de blocs et des actifs virtuels (en anglais seulement) portant sur les valeurs mobilières, les transactions commerciales, les services bancaires, la fiscalité, les litiges sur les actifs numériques et la responsabilité décentralisée.

M. Phull a également publié des articles dans le Journal of International Arbitration et le Journal of International Banking Law & Regulation. De plus, son travail a été traduit en thaï par l’Institut thaïlandais d’arbitrage.

Chetan Phull